11 mars 2019

Les marins Banyulencs décédés durant la bataille de l'Atlantique (1914-1918)

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 1

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 2

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 3

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 4

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 5

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 6

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 7

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 8

14) La Bataille de l'Atlantique - Page 9

 


Pour lire les fiches des 10 marins banyulencs décédés durant la 1ère Guerre Modiale, cliquez sur les noms et prénoms ci-dessous


 Pour comprendre le contexte du décès des marins banyulencs disparus en Méditerranée durant la 1ère Guerre Mondiale, suivez le lien ci-dessous


INFORMATION : dimanche 17 Mars 2019 (2ème  Dimanche de Carême)

sera célébrée en l'église Saint-Jean-Baptiste de Banyuls-sur-Mer, une messe commémorative à la mémoire des marins des PO "morts pour la France", durant la 1ère Guerre Mondiale.

Pour consulter le blog des paroisses de la Côte Vermeille, suivez le lien ci-dessous :

Horaire des messes

Bon et Saint Carême à tous !

 

Posté par Emma Deloc à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 février 2019

Jean FIGUERES et Pierre PAGES les matelots du "Pluton"

21) Jean Figueres et Pierre Pages matelots du Pluton - Page 1

21) Jean Figueres et Pierre Pages matelots du Pluton - Page 2

21) Jean Figueres et Pierre Pages matelots du Pluton - Page 3

21) Jean Figueres et Pierre Pages matelots du Pluton - Page 4

21) Jean Figueres et Pierre Pages matelots du Pluton - Page 5

 


Pour lire l'article "78 ans après l'explosion du Pluton, il ravive le souvenir des marins disparus", publié dans La Dépêche, le 03 septembre 2017, cliquez sur le lien ci-dessous

78 ans après l'explosion du Pluton, il ravive le souvenir des marins disparus

À quelques jours de la date anniversaire un habitant de Muret tente de faire revivre le souvenir de l'explosion d'un mouilleur de mines dans le port de Casablanca le 13 septembre 1939 "Il était 10 h 30, j'étais dans la cour de récréation.