Nom : JUANOLIS
Prénoms : Sauveur, Jacques

Né le : 02 novembre 1875
À : Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)

Corps : 342ème Régiment d'Infanterie
Grade : Soldat
Bureau recruteur : Perpignan (Pyrénées-Orientales)

Décédé le : 19 mars 1915
À : Beauséjour (Marne)
Cause : suite de ses blessures de guerre

Reconnu mort pour la France, le : 16 septembre 1915
Acte retranscrit à : Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)

Logo détouré


Pour consulter la fiche, dans la base de données Mémoire des Hommes, cliquez sur le lien ci-dessous


 Pour découvrir l'engagement du 342ème Régiment d'Infanterie, durant la 1ère Guerre Mondiale, cliquez sur le lien ci-dessous


Pour comprendre les assauts français pour reprendre la ferme de Beauséjour, cliquez sur le lien ci-dessous

Beauséjour (Marne) - Wikipédia

Il est le théâtre de combats meurtriers après l'arrêt de la retraite de la Marne le 14 septembre 1914, les Allemands campant sur une ligne comprenant Beau-Séjour. Les soldats français essayeront de reprendre la ferme mais les Allemands avaient organisé et fortifié un lacis de tranchées sur la hauteur, à 1500 mètres au nord de celle-ci. 

Pour lire le témoignage d'un médecin militaire, qui a participé aux opération à Mesnils-les-Hurlus dans la Marne, le 13 mars 1915, cliquez sur le lien ci-dessous

13 mars 1915. Oh ! la guerre, la guerre...

Oh ! la guerre, la guerre... Journée d'horreur, d'anéantissement, de dégoût de vivre par certitude de mourir. Perthes, Mesnil, Beauséjour, noms célèbres dans les communiqués, pays de la tragédie qu'aucune imagination n'avait jamais prévue. Dans la nuit, à 10h, nous quittons Laval.

Pour comprendre la complexification des tranchées, qui finissent par constituer de vastes réseaux offensifs-défensifs, cliquez sur le lien ci-dessous

Guerre de tranchées - Wikipédia

Les douves contournant les château fort et les fossés pouvaient être considérés comme des sortes d'ancêtres pour les tranchées dont nous parlons aujourd'hui. Au siècle, Vauban révolutionne la prise des places fortes en faisant construire des réseaux de tranchées autour de la citadelle. Dans ce cas la tranchée n'a pas une vocation défensive mais offensive.