Souvenir Français; Comité de Banyuls sur mer


01 juin 2019

Les batailles du col de Banyuls et l'occupation du village (1793-1794)

          Depuis le début de l'année 2015, notre comité oeuvre pour protéger des appétits de certains restaurateurs, l'obélisque érigé en 1894 ainsi que l'espace mémoriel qui le ceint, rendant hommage à l'engagement de la population banyulencque aux côtés de la Ière République Française et son armée révolutionnaire, dans sa lutte contre le royaume d'Espagne, à la fin de l'année 1793. 

          Pour protéger l'obélisque, encore faut-il pouvoir définfir ses caractéristiques artistiques et architecturales, ainsi que le contexte de son édification, et les motivations qui ont animé les commanditaires. Nous avons donc lancé une recherche dans divers dépôts d'archives. Le résultat de cette recherche a été triple. Premièrement, nous avons animé une séance pédagogique à l'attention des élèves du groupe scolaire Aristide Maillol de Banyuls-sur-Mer, en avril 2015.

          Deuxièmement, dans le courant du mois d'août 2015 nous avons déposé une demande d'inscription de l'obélisque à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques ; dossier toujours à 'étude. 

          Troisièmement, nous avons compilé les informations recueillies dans les sources, dans le livret que nous avons fait paraître en janvier 2016, et que nous avons intitulé : Les Batailles du col de Banyuls. Faits et effets de la guerre du Roussillon dans le village de Banyuls-sur-Mer. 1793-1794. A l'occasion de la sortie du livre, le 05 mars 2016 nous avons animé une conférence dont l'entrée était libre et gratuite. 

          A la suite de cette conférence, certaines familles banyulencques nous ont ouverts leurs archives. Nous avons ainsi découvert avec surprise que le maire durant les batailles du col de Banyuls n'était pas André Rocarias comme le croyait la communauté banyulencque, mais un mystérieux "Pagès" dont nous igniorions tout ! Nous avons alors replongé dans les dépôts d'archives afin de fixer l'identité du 3ème maire de la commune de Banyuls de la Marenda, durant les batailles du col de Banyuls.

        Après avoir découvert dans les archives la preuve que François Pagès était bien le 3ème maire de la commune de Banyuls de la Maresma durant les batailles du col de Banyuls, il nous fallait retracer sa biographie qui nous restait totalement inconnue.

        Enfin, il nous fallait déterminer l'identité de l'homme qui menait la troupe de 200 Banyulencques et Banyulencs venus prêter main forte sur le Puig de la Calm, à l'armée des Pyrénées-Orientales lors du déroulement des 2 batailles. François Pagès le Maire ? André Rocarias l'Officier d'Etat-Civil ? Ou Sylvestre Douzans le Procureur municipal ?

          Durant le lent et patient travail de recherche, il nous a été donnés 2 documents qui interressent notre sujet de manière plus anecdotique, et que nous nous sommes faits un plaisir de partager sur notre blog.

          Dans la foulée, durant l'été 2017 il nous a semblé judicieux de partager cette parcelle de l'histoire de la commune de Banyuls-sur-Mer avec tous les publics, par le biais d'internet et du téléphone portable. Nous avons ainsi créé une visite guidée virtuelle, en mettant en valeur les 3 vestiges des batailles du col de Banyuls, tous 3 situés le long de la plage du Voramar : 1) La défense Héroïque du col de Banyuls peint en 1897 par Henri Perrault, visible dans le hall de l'hôtel de ville ; 2) l'obéisque construit en 1894, sur l'actuelle place Paul Reig, 3) la villa Douzans bâtie en 1790 à l'angle de l'avenue de la République et de la rue Thomas Pascal.

          Et ce travail de partage n'est pas vain, puisque circulent encore dans les rues du village des anecdotes fausses et navrantes, auxquelles, fidèles à notre mission associative, nous opposons fermement la dignité des combattantes et des combattants durant les batailles du col de Banyuls.

           Ainsi, avons-nous été surpris par l'annonce faite que se tiendrait en juin 2018, la reconstitution sur la plage des batailles du col de Banyuls qui se sont déroulées dans les collines durant les mois d'octobre et décembre 1793 ! Parlez nous de rendre hommage à l'engagement des Banyulencques et des Banyulencs aux côtés de la République Française, et nous serons emballés. Ainsi avons-nous travaillé pour tenter de dresser d'après les informations livrées par les sources, les costumes que portaient probablement les Banyulencques et les Banyulencs, durant les batailles du col de Banyuls.

          Cependant, expliquez nous que vous allez faire cette "reconstitution" sans concertation avec la population et les associations tournées vers l'histoire et le patrimoine, sans aucun respect ni pour les dates, ni sur les lieux, et sur la seule base d'un corso bigarré fait de costume en toile à matelas ... vous nous trouverez très circonspects voire carrément réticents. Le fait que l'histoire (soit) devrait être un des acteurs du développement touristique (est) devrait être une évidence à Banyuls-sur-Mer. Cependant, l'histoire du lieu et des habitants ne saurait être travestie (même ou surtout avec de la toile à matelas) au nom d'un intérêt économique court termiste, et sur la base d'actions hasardeuses.

          En attendant, et malgré toute l'agitation qui bruisse autour de la fumeuse "légende de la bataille du col de Banyuls", rien n'est fait pour mettre en valeur l'obélisque, réclamé 1 siècle durant à corps et à cris par les différents maires banyulencs, au nom de la promesse faite par la Convention nationale le 05 prairial an II de la République, en mémoire des 237 Banyulencques et Banyulencs qui ont perdus la vie suite aux batailles du col de Banyuls et aux 5 mois d'occupation du village par les troupes espagnoles. Mesdames, Messieurs, vous qui avez participé aux batailles et qui avaient perdu la vie au nom de la République Française, à nous le souvenir, à vous l'immortalité.

          En ce mois de juin 2019, après presque 4 années de recherches sur le sujet, avec l'aide de notre délégation départementale et de la direction départementale de l'Organisme National des Anciens Combattants et des Veuves de Guerre (ONAC-VG), nous allons remobiliser nos forces afin de faire avancer la demande d'inscription de l'obélisque sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques, que nous avons déjà déposée en août 2015.

Affaire à suivre ...

09 mai 2019

Vernissage de l'exposition "Banyuls évacué, Banyuls envahi (1940-1944)"

Le mercredi 08 mai 2019, en présence

  • de notre délégué départemental le général Gilles Glin,
  • de notre délégué d'arrondissement Jacques Jourda,
  • du président du Comité d'Argelès-sur-Mer et délégué départemental de la Fédération Nationale André Maginot Raymond Maillol,
  • de monsieur le Maire de la commune de Banyuls-sur-Mer Jean-Michel Solé,
  • du président du Comité d'Entente des Anciens Combattants Charly Stecka,

nous avons eu le plaisir et l'honneur de dévoiler le livre "Banyuls-sur-Mer plongé dans la 2nde Guerre Mondiale, la diversité des réactions banyulencques dans une décennie troublée (1936-1945)", et d'inaugurer l'exposition "Banyuls envahi, Banyuls évacué (1940-1944)" que notre comité a réalisée conjointement avec les élèves de la classe de Sandrine Le Guen.

A l'issue de la présentation, un exemplaire du livre a été remis à chacun des descendants - dont les familles ont bien voulu nous ouvrir leurs archives familiales - des Banyulencques et des Banyulencs qui ont été actrices et acteurs de cette période, qui se sont levés pour lutter contre l'invasion allemande :

  • Joris arrière-petit-fils du réfugié espagnol et résistant Evariste Reig,
  • Matthieu arrière-petit-fils de la maquisarde au sein de l'ORA Madeleine Magne,
  • Nathan arrière-petit-fils du soldat mobilisé Henri Mary,
  • Thibault arrière-arrière-petit-fils du gendarme résistant Jean Coste,
  • Adrien arrière-petit-fils du soldat mobilisé Elie Roque,
  • Sébastien arrière-petit-fils d'Albert Callis, fils de réfugiés espagnols, et évacué avec sa soeur Geneviève et leur mère du village de Banyuls-sur-Mer en mai 1944,
  • Noémie arrière-petite-fille de l'Evadé de France et sergent dans la 2ème DB de Leclerc Marc Aroles.

Malgré le temps qui passe, que le comportement et l'engagement de leurs (nos) aïeux continuent de les (nous) inspirer.

2019-05-08 4

2019-05-08 1

2019-05-08 9

2019-05-08 5

2019-05-08 6

2019-05-08 8

2019-05-08 10

2019-05-08 18

2019-05-08 12

2019-05-08 22

2019-05-08 13

2019-05-08 14

2019-05-08 15

2019-05-08 16

2019-05-08 17

2019-05-08 20

2019-05-08 21

2019-05-08 23


Pour visionner la présentation du livre disponible sur la chaîne YouTube Banyulsinfo BANYULSINFO (Karl ILNYZCKYJ), suivez le lien ci-dessous :


Pour découvrir le travail des élèves de la classe de Sandrine Le Guen, du groupe scolaire Aristide Maillol, suivez les liens ci-dessous :


Le livre est disponible : 

  • à l'Office du Tourisme de Banyuls-sur-Mer,
  • au bureau de tabac l'Arlequin, avenue du général de Gaulle, Banyuls-sur-Mer (en face de la Poste),
  • grâce au bon de commande disponible sur notre blog en suivant le lien ci-dessous :

08 mai 2019

Erratum

Erratum - Article Indépendant - Page 1

Erratum - Article Indépendant - Page 2

Erratum - Article Indépendant - Page 3

Posté par Emma Deloc à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


03 mai 2019

Histoire de la viticulture à Banyuls-sur-Mer (cycle publié de juillet 2016 à août 2017)

Dans le cadre du travail mémoriel de notre association, nous sommes amenés à compulser une foultitude de documents autant dans les archives publiques que privées. 

Parce qu'il ne nous semble pas possible de rendre hommages aux Banyulencques et aux Banyulencs qui se sont battus pour défendre la Nation française, sans comprendre les environnements historique, économique, culturel, géographique, technologique... qui les ont construits et qu'ils ont contribués à édifier, nous avons ouvert la catégorie "Histoire de Banyuls" sur ce blog, qui nous permet de mettre à la disposition de la communauté actuelle, des points qui ne sont pas stricto senso rattachés à notre mission associative, sans en être totalement dissociés.

Ainsi, du mois de juillet 2016 au mois d'août 2017, nous avons publié un cycle que nous avons appelé "Histoire de la viticulture à Banyuls-sur-Mer", et qui se compose de 9 articles. Pour les lire, suivez les liens ci-dessous.

Bonne lecture